fileadmin/user_upload/Centre-Val-de-Loire/155_Eve-Herbe-et-fourrages-centre/Interface/logo-herbe-et-fourrages.jpg Flux RSS des actualités2929483fr_FRChambre d'agricultureTue, 20 Oct 2020 05:14:54 +0200Tue, 20 Oct 2020 05:14:54 +0200TYPO3 EXT:newsnews-83555Tue, 18 Aug 2020 11:11:30 +0200[OVINS] Pâturage d'été et réchauffement climatiquehttp://www.herbe-fourrages-centre.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/ovins-paturage-dete-et-rechauffement-climatique/Le système de Louis-Xavier De Laage est totalement saisonné. Ses brebis étant en période d’entretien lors de la période estivale, leurs besoins journaliers sont donc très faibles.
"En tant qu’éleveur, il m’est obligatoire de m’adapter à l’environnement naturel qui m’entoure. Le climat évoluant, les besoins des animaux changent également. Mon objectif est donc que mes brebis soient en état de pâturer pendant les mois de juillet et d’août, bien que nous subissions des sécheresses pendant ces périodes depuis plusieurs années. »

Consultez l'article de presse :   "Pâturage d'été et réchauffement climatique"

]]>
news-78212Mon, 20 Apr 2020 12:11:05 +0200PRAIRE'NOVhttp://www.herbe-fourrages-centre.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/prairenov/Itinéraires innovants d'amélioration des prairies permanentesEn élevage allaitant, ovin et bovin, la prairie permanente constitue une part majeure de la ressource alimentaire. Les sècheresses successives ont affecté leur production fourragère et dégradé la qualité de leur flore.

L’objectif de ce projet est d’apporter aux éleveurs des leviers d’amélioration en matière de quantité et de qualité d’herbe pour les prairies permanentes et temporaires de longue durée. Ainsi, les facteurs responsables de leur vieillissement seront identifiés dans des contextes différents.

Des itinéraires innovants combinant des apports de matières organiques et des actions mécan-iques (sursemis, fauche tardive...) seront testés. Enfin, le comportement des espèces et variétés fourragères les plus résistantes à la sècheresse semées en mélanges sera mesuré.

4 axes de travail / 9 partenaires techniques

]]>
Prairie
news-76352Tue, 24 Mar 2020 15:41:36 +0100Surveillez vos graminées !http://www.herbe-fourrages-centre.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/surveillez-vos-graminees/Pour mieux comprendre les stades des graminées, retrouvez la vidéo de Stéphane David (CA 37)news-74330Mon, 17 Feb 2020 14:11:12 +0100Le projet Pâturalehttp://www.herbe-fourrages-centre.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-projet-paturale/Faire pâturer les grandes cultures à des moments clefs : un partenariat gagnant/gagnant !Le pâturage des céréales et des feuilles de betteraves sucrières au sein de l’exploitation ou bien chez un voisin sont des pratiques qui peuvent participer à cette synergie. Elles restent cependant très peu mises en oeuvre faute de références. Les enjeux sont à la fois économiques et écologiques pour le céréalier avec à la clef une diminution des herbicides et/ou d’énergie fossile. Pour l’éleveur, il s’agit d’un levier d’adaptation au changement climatique et de réduction des charges alimentaires. La région Centre-Val de Loire est la première région céréalière de France et les surfaces valorisables sont particulièrement importantes.

3 axes de travail

  • Compléter les références sur le pâturage des céréales en hiver en cours de constitution dans d’autres régions telles que la Nouvelle-Aquitaine et l’Ile de France via des expérimentations en lycées agricoles et des suivis en élevages en région Centre-Val de Loire.
  • Obtenir de premières références sur l’effeuillage des betteraves sucrières par des brebis via des essais en lycée agricole et un suivi en élevages,
  • Communiquer sur les itinéraires techniques à mettre en oeuvre pour ces deux pratiques, leurs intérêts et limites.

9 partanaires techniques

EPLEFPA : Montargis (45), Bourges (18) et Tours (37) - Organismes de recherche et de développement : - CIIRPO, Institut de l’Elevage, - Association de coordination technique agricole (ACTA) et Arvalis - Chambres d’agriculture du Loiret et de l’Indre

Le calendrier

Démarrées au 1er juin 2019, les actions de ce projet sont programmées jusqu’au 30 septembre 2021.

 

Un projet financé par la Région Centre-Val de Loire.

 

]]>
Ovin
news-73849Wed, 05 Feb 2020 09:42:28 +01008ème édition de Cap Main d’œuvre : C’est parti pour le recrutement ! http://www.herbe-fourrages-centre.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/8eme-edition-de-cap-main-doeuvre-cest-parti-pour-le-recrutement/Le 30 mars prochain, une nouvelle promotion de 15 stagiaires débutera la formation Cap Main d’œuvre. Le principe ? 2 mois de formation afin d’acquérir les bases du salariat en élevage laitier incluant, comme les années précédentes, 2 semaines de pratique en exploitation (du 11 au 27 mai). Les modules sont variés et balayent les divers domaines auxquels peuvent être confrontés ces futurs salariés d’élevage : alimentation, gestion de la reproduction, santé, qualité du lait, qualité des fourrages, transformation fromagère, manipulation des animaux,…

La phase de recrutement des candidats en actuellement en cours. Si vous souhaitez former un de vos salariés ou futur salarié que vous envisagez d’employer, pour tout ou partie des modules enseignés, n’hésitez pas à nous contacter ! Si vous êtes en recherche de salariés, vous pouvez également prendre contact avec nous et nous pourrons éventuellement vous mettre en relation avec de futurs salariés en recherche d’un poste en élevage.

2 journées d’information et de recrutement sont prévues pour les candidats : le 27 février à 9h à la chambre d’agriculture et le 12 mars à 9h au pôle emploi de Beaulieu-Lès-Loches.

Renseignement et pré-inscriptions auprès de Mathilde JOUBERT par téléphone au 02.47.48.37.71 ou par mail à capmo@remove-this.cda37.fr

]]>
Formation - Emploi
news-71461Thu, 28 Nov 2019 11:39:00 +0100La recherche au coeur du 4ème Programme Herbe&Fourrages Centre-Val de Loirehttp://www.herbe-fourrages-centre.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-recherche-au-coeur-du-4eme-programme-herbefourrages-centre-val-de-loire/La journée bilan annuelle du programme Herbe et fourrages a eu lieu le 28 novembre dernier à Thivars (28). Cette journée, à destination de l’ensemble des conseillers du réseau et des éleveurs engagés dans le programme, permet de présenter les résultats de l’année et d’échanger sur les travaux en cours dans les différents départements. Une nouveauté du 4ème programme : la participation active des acteurs de la recherche (INRA, OIER des Bordes) venus présenter les résultats de projets expérimentaux menés en partenariat avec le programme.Retour sur le contenu de la journée bilan

La matinée en salle a tout d’abord été l’occasion de rappeler le contexte et les objectifs du programme, avant de présenter et de discuter les premiers résultats des travaux mis en place cette année : démonstrations en fermes, projets expérimentaux, ou encore bilan des avancées dans les fermes suivies par les conseillers du réseau H&F (bovins lait, bovins allaitants, caprins et ovins). L’après-midi, une visite de l’exploitation de François De Saint Laumer a été organisée (ferme de Tachainville). La visite de cette ferme pilote du réseau Herbe et fourrages, fonctionnant sur la synergie entre son atelier ovin et son activité grandes cultures, a permis d’échanger sur la complémentarité entre élevage et cultures, ainsi que sur l’intérêt des pratiques menant à la préservation du bon fonctionnement des sols.

Objectifs et actions du programme H&F

Le 4ème programme Herbe et fourrages, lancé en janvier 2019 pour une durée de deux ans, a pour objectif principal d’accompagner les éleveurs vers une meilleure résilience face au changement climatique, qui se traduit notamment par l’occurrence toujours plus fréquente d’évènements climatiques extrêmes. La sécurisation des rendements et des stocks de fourrages face notamment à des sécheresses à répétition et à la forte variabilité annuelle des précipitations constitue une des problématiques majeures de ce 4ème programme. Le programme se décline ainsi en trois volets : l’accompagnement des éleveurs, la co-construction de techniques innovantes, et le transfert de méthodes et préconisations visant une meilleure valorisation des surfaces fourragères.

Les leviers d’adaptation proposés et développés par le programme comprennent la gestion optimisée de l’herbe par la mise en place du pâturage tournant, le recours aux fauches précoces, l'ensilage et l'enrubannage d'herbe mais aussi la diversification de l’assolement par la mise en place de méteils, de dérobées d’été, ... Ces pratiques doivent entre autres permettre de sécuriser le système fourrager et de soutenir la pérennité des exploitations dans un contexte d’accroissement de la fréquence et de l’ampleur des aléas climatiques. 

Essais en fermes et projets expérimentaux multi-partenaires

Le développement d’un lien plus étroit avec les centres de recherche et instituts techniques de la région a pour but d’accompagner toujours plus d’éleveurs vers des pratiques innovantes. À travers un financement du Conseil Régional, le programme Herbe et Fourrages participe ainsi à la mise en œuvre d’expérimentations conduites à la ferme expérimentale des Bordes ainsi qu’à l’INRA de Nouzilly et au Ciirpo – expérimentations portant sur des problématiques ciblées comme étant des attentes fortes des éleveurs et des filières.

Dans un contexte de raréfaction des ressources fourragères obligeant les éleveurs à redistribuer une partie des stocks hivernaux, les dérobées estivales apparaissent comme une piste intéressante pour maintenir une source d’alimentation durant l’été. En 2019, cette thématique a ainsi était l’objet de démonstrations en fermes, mais également de plusieurs projets expérimentaux menés par l’INRA de Nouzilly et l’OIER des Bordes. Les premiers résultats de ces démonstrations et expérimentations ont été diffusés lors de la journée bilan du 28 novembre. Leur thématique commune était d’évaluer le potentiel de différentes dérobées estivales, notamment celui de nouvelles légumineuses (lablab et cowpea) qui ont émergé sur le marché des semences pour une utilisation en association avec une culture d’été (maïs, sorgho...). Ces légumineuses  sont présentées comme des solutions pour améliorer le rendement et la teneur en MAT du fourrage. Par ailleurs, la présumée résistance à la sécheresse de ces espèces pourrait présenter un intérêt pour leur utilisation en association comme cultures fourragères estivales dans un contexte d’augmentation de l’ampleur et de la fréquence des sécheresses.

  • Le projet expérimental développé par l’OIER des Bordes a pour objectif d’évaluer, dans le contexte du Boischaut Sud, le comportement des nouvelles légumineuses lablab et cowpea (production, repousses, valeur alimentaire) associées à différentes graminées compagnes (sorgho, millet perlé, moha). La robustesse des nouvelles légumineuses face au stress hydrique a également été étudiée. Résultats 2019 de l’expérimentation à la ferme des Bordes, qui se poursuivra en 2020 : https://bit.ly/2DZiTxv
  • L’intérêt de l’association des légumineuses lablab et cowpea avec le Moha par une valorisation au pâturage est en parallèle exploré à l’INRA de Nouzilly. Par ailleurs, l’intérêt de ces nouvelles légumineuses en association avec le maïs ensilage a été étudié dans le cadre de démonstrations en fermes (Indre et Cher) ainsi que dans le cadre d’un projet expérimental à l’INRA de Nouzilly.

Les résultats de ces démonstrations et essais feront prochainement l’objet de publications diffusées par le programme Herbe et Fourrages.

]]>
news-68998Fri, 18 Oct 2019 11:23:38 +0200Booster vos prairies avec vos engrais de fermehttp://www.herbe-fourrages-centre.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/booster-vos-prairies-avec-vos-engrais-de-ferme/Le fumier vieilli ou compost constitue un amendement complet pour vos prairies. Un apport tous les 3 ans sur prairies 100% pâturées et tous les ans sur les parcelles fauchées permet d’obtenir des arrières effets en azote et de maintenir la disponibilité en phosphore et potasse.Consultez notre article de presse

Booster vos prairies avec vos engrais de ferme

]]>